vendredi, 25 mai 2018

Le Chinois - Les Tons

Un  autre écueil du chinois ne peut être résolu que par la pratique et l'écoute, car notre oreille n'est pas nécessairement habituée à ce genre d'apprentissage, mais cela n'est pas insurmontable.

 

 

Comme je l'ai déjà indiqué, et comme vous avez pu le constater le nombre de caractères est important. Il n'est donc pas possible même avec toutes les combinaisons des initiales/finales que nous avons déjà évoqués d'associer un son différent à chaque caractère. C'est là qu'intervient la notion de "ton". ce mécanisme permet de multiplier les combinaisons des sons par 5 !!! Il se retrouve également dans d'autres langues asiatiques comme le cantonnais (avec 9 tons différents !!!), le vietnamien.

Nous étudierons ici uniquement le Mandarin, c'est la langue officiel en Chine. 

L'écoute répétée pourra vous permettre de vous y exercer. Prenons un exemple avec le son ma.

 

Premier ton

Deuxième ton

Troisième ton

Quatrième ton

mère

lien

cheval

insulter

Haut, plat, long

un peu quand on donne le la en français

On part de plus bas que le premier ton pour arriver à son niveau.

Comme l'intonation hein ? En français.

On part de plus bas que le 2° ton, on descend au minimum possible puis on remonte mais moins que pour le ton 2

Son étranglé, doit être limite désagréable à dire !

Comme Na ! En français ou là !

ton bref

 

 

 

Plus un 5eme ton – neutre → ma (sans indication particulière) (sert à indiquer qu'une phrase est une question)

 

  

  • Note concernant le ton 5 : Il se prononce très légèrement sans inflexion particulière , c'est ma, le caractère qui se met à la fin d'une phrase pour indiquer que c'est une question. En effet comme la langue est tonale il est impossible de savoir si c'est une question, avec le ton général de la phrase comme en français. Cependant cela fait pensez aux mots que l'on rajoute en français pour poser certains types de question comme avec « est-ce-que ? », "hein ?".

 

  • Comme vous pouvez le constater le ton n'est jamais indiqué dans les caractères chinois, d'où l'intérêt du pinyin et de sa version INGATAN, sa version francisée. En effet, sa perception à l'oral ou à l'écrit n'est pas évidente, sans la retranscription. L'écoute est nécessaire. Il ne faut pas hésiter à écouter  la radio, la télévision chinois ou visionner des vidéos sur Youtube. Dans le moteur de recherche de ce dernier, tapez "ton chinois" et vous trouverez pleins de vidéos sur ce sujet. Il ne faut pas hésiter à "exagérer" les tons, surtout au début.

  

Astuce : une bonne partie des caractères chinois fonctionne sur ce principe, nous aurons l'occasion d'en reparler.

   

methode-ingatan-schema-tons-chinois     

 

 Schéma des tons du chinois

Respectivement tons 1 à 4.

  

 Ecoutez les finales / voyelles pour vous faire une idée des tons

 

A écoutez sans modération !!!

 

methode-ingatan-langue-chinois-memorisation-150x150 

retour haut de page